Coronavirus : le gouvernement souhaite que les entreprises constituent des stocks de masques

Les entreprises seront fortement incitées à faire des stocks de masques pouvant couvrir dix semaines de crise, a indiqué la secrétaire d'Etat à l'Economie Agnès Pannier Runacher. La filière française, qui peine à écouler sa production, devra également être privilégiée.


Les entreprises seront fortement incitées à faire des stocks de masques pouvant couvrir dix semaines de crise, a indiqué la secrétaire d’Etat à l’Economie Agnès Pannier Runacher. La filière française, qui peine à écouler sa production, devra également être privilégiée.

Les masques français sont « compétitifs »

Et pas question d’invoquer le coût des masques made in France, selon la secrétaire d’Etat. « Je rappelle que les masques lavables, réutilisables, sont beaucoup moins chers à l’usage que les masques chirurgicaux tels qu’on les paye aujourd’hui », a-t-elle affirmé. « Et ils sont compétitifs par rapport au prix du masque chirurgical importé de Chine avant la crise. Il y a donc un vrai intérêt écologique, productif et économique à préférer ces masques dans l’environnement de travail ».

Autre intérêt de ces stocks : écouler la production de beaucoup d’entreprises, qui s’étaient reconverties pour faire face à la demande. Un phénomène amplifié par l’annulation de commandes au dernier moment, notamment par certaines collectivités locales.


Like it? Share with your friends!

myspotvip

Lorsque vous vous inscrivez et vous recevrez les meilleures offres de MySpotVip et vous recevrez également un guide d'ÉPARGNE.
Préparez-vous pour les offres VIP les plus exclusives et uniques!