Covid : le gouvernement donne un nouveau coup d’accélérateur à la vaccination

Le ministre de la Santé, Oliver Véran, a annoncé ce mardi que la campagne de vaccination allait être élargie, dès la fin du mois, aux personnes de plus de 75 ans, qu'elles soient hébergées ou non en Ehpad. Il a aussi promis que 300 centres seraient opérationnels dès la semaine prochaine.


Procédures simplifiées, cible élargie, et rythme soutenu : critiquée pour sa lenteur, la campagne de vaccination française va accélérer de manière « exponentielle », selon Olivier Véran. Interrogé ce mardi matin sur RTL, le ministre de la Santé a annoncé une modification de la stratégie initiale, et promis que le « rythme de croisière de la vaccination » en France rejoindrait « celui de nos voisins dans les prochains jours ».

Dans une interview publiée lundi soir dans le « Parisien », Xavier Bertrand, président de la région des Hauts-de-France, dénonçait en effet ce retard français. L’ancien ministre de la Santé considère qu’Emmanuel Macron a commis « une faute gravissime » avec sa stratégie de vaccination qui « nous conduit inévitablement à l’échec ». « Il devra s’en expliquer devant les Français », a affirmé le possible candidat de la droite à la présidentielle de 2022, qui milite pour « la multiplication des lieux de vaccination ».

Un point sur lequel s’est engagé Olivier Véran. Au total, 300 centres de vaccination devraient être opérationnels dès la semaine prochaine, a-t-il indiqué. « Il y en aura 100 d’ici à demain après-midi […]. La semaine prochaine ce sera 300 centres et, d’ici à la fin du mois de janvier, il y aura 500 à 600 centres qui seront accessibles pour la ville. »

Comme attendu, une simplification de la consultation vaccinale devrait être appliquée, permettant d’augmenter considérablement la cadence. « On a dépassé les 2.000 vaccinations hier, d’ici jeudi on va augmenter encore de façon très importante, on va être sur une courbe exponentielle », s’est réjoui Olivier Véran.

Cinq millions de personnes concernées dès fin janvier

Un autre changement majeur interviendra dès la fin de ce mois, avec la possibilité pour toutes les personnes de plus de 75 ans, qu’elles soient ou non hébergées en Ehpad, de se faire vacciner. « Ca fait 5 millions de personnes », a précisé le ministre de la Santé. La campagne de vaccination sera, en outre, élargie aux pompiers et aux aides à domicile de plus de 50 ans « parce que ce sont des professionnels qui sont au contact de personnes fragiles et qui peuvent être amenés à travailler auprès de malades ».

Ce coup d’accélérateur soudain ne se fera pas sans des modifications logistiques. « Nous allons amplifier les commandes de vaccins au niveau européen pour pouvoir augmenter le rythme et l’intensité de livraison des dotations pour la France », a indiqué le ministre. Une démarche facilitée par l’arrivée probable du vaccin de Moderna sur le marché : « Aujourd’hui, nous avons un rythme de livraison de 500.000 doses par semaine du vaccin de Pfizer. Nous aurons bientôt, s’il est validé mercredi par l’EMA (Agence européenne des médicaments), 500.000 doses de celui de Moderna par mois », veut croire Olivier Véran.


Like it? Share with your friends!

myspotvip

Lorsque vous vous inscrivez et vous recevrez les meilleures offres de MySpotVip et vous recevrez également un guide d'ÉPARGNE.
Préparez-vous pour les offres VIP les plus exclusives et uniques!