Réforme des retraites : une forte mobilisation attendue dans les écoles parisiennes mardi

Les syndicats s'attendent encore à une mobilisation relativement importante dans les écoles de la capitale en cette deuxième journée de grève. De nombreux établissements devraient être fermés, faute de personnel.


Illustration : Ecole Maternelle et Primaire Yves COPPENS. 3 Janvier 2023, Montigny-les-Cormeilles. France. Illustration: Yves COPPENS Nursery and Primary School. January 3, 2023, Montigny-les-Cormeilles. France. //04NICOLASMESSYASZ_0017_2023_01_03a_312a/Credit:NICOLAS MESSYASZ/SIPA/2301031959

Round 2 pour la rue. Après avoir réussi à mobiliser largement les Français contre la réforme des retraites le 19 janvier dernier , les syndicats espèrent une nouvelle démonstration de force ce mardi 31 janvier. Dans l’Education nationale, l’appel semble avoir été entendu : la mobilisation s’annonce importante, notamment dans les écoles parisiennes.

Selon le SNUipp-FSU, majoritaire dans le premier degré, quelque 60 % du personnel des écoles parisiennes devraient faire grève. En conséquence, le syndicat estime qu’au « moins 100 écoles » seront fermées ce mardi, sur les 645 établissements que compte la capitale.

Outre la réforme des retraites , l’organisation évoque « le contexte propre à l’Education nationale », avec une « absence de revalorisation salariale conséquente et la dégradation des conditions de travail ». Elle souligne également « la suppression annoncée de 155 postes à Paris, du jamais vu depuis plus de 10 ans ».

Une première journée de grève moyenne dans l’Education nationale

Le 19 janvier dernier, la mobilisation dans l’Education nationale s’était révélée moindre qu’en décembre 2019. Le ministère de l’Education nationale avait annoncé 38,5 % d’enseignants en grève (42,35 % dans le premier degré et 34,66 % dans le second degré). Moins que les 47 % atteints en décembre 2019, lors des grèves contre la précédente réforme.

Le principal syndicat de l’enseignement secondaire, le SNES-FSU, avait de son côté dénombré une grève « majoritaire », avec 65 % des professeurs, conseillers principaux d’éducation, psychologues de l’Education nationale, assistants d’éducation et accompagnants d’élèves en situation de handicap en grève. Ils étaient 75 % en décembre 2019, selon cette même source.


Like it? Share with your friends!

myspotvip

Lorsque vous vous inscrivez et vous recevrez les meilleures offres de MySpotVip et vous recevrez également un guide d'ÉPARGNE.
Préparez-vous pour les offres VIP les plus exclusives et uniques!