TPE, un tissu fragilisé

Conséquence de la pandémie, la fragilisation des TPE fait repartir à la hausse les défaillances d'entreprises au deuxième trimestre 2021. Pour « La Story », le podcast d'actualité des « Echos », Pierrick Fay et ses invités font le point sur la situation de ces moyennes, petites et très petites entreprises en France.


Alors que la santé est au coeur de toutes les préoccupations en ces temps de pandémie, celle des très petites entreprises est aussi malmenée par les conséquences de la crise sanitaire. Le nombre de défaillances d’entreprises a augmenté de 14,2 % au deuxième trimestre 2021. Neuf des sociétés concernées sur dix sont des TPE de moins de six salariés.

Mais le pire pour le tissu économique de ces milliers de petites boîtes que compte la France n’a pourtant pas eu lieu, alors qu’on le craignait, en 2020. On a assisté l’an dernier à un recul de près de 40 % des défaillances d’entreprises par rapport à l’année précédente, selon une étude du cabinet Altares, et d’un tiers pour les liquidations judiciaires. Et, ce, malgré une chute du PIB français de 8,3 %.

Les aides de l’Etat ont, bien sûr, aidé à cette traversée mais ce n’est pas tout. L’état de santé des PME en France ne serait pas si mauvais. Elles abordent toutefois la période de reprise économique qui s’ouvre avec un mélange de confiance et d’incertitude . Quant aux très petites structures économiques, déjà fragiles avant, elles ont naturellement moins de résistance dans une situation de crise qui dure.


Like it? Share with your friends!

myspotvip

Lorsque vous vous inscrivez et vous recevrez les meilleures offres de MySpotVip et vous recevrez également un guide d'ÉPARGNE.
Préparez-vous pour les offres VIP les plus exclusives et uniques!